C S A P A - CREUSéADD

Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie

PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES DROGUES ET PRODUITS PSYCHO ACTIFS

 

La Cocaïnecocaine1

Forme sel (hydrochloride) ou cocaïne poudre
Extraite des feuilles de cocaïer. Fine poudre blanche, cristalline et sans odeur. Souvent consommée par voie nasale.

Forme base ou crack (la freebase)
Ce sont des cristaux obtenus par chauffage d'un mélange de cocaïne, de bicarbonate de soude et /ou d'ammoniaque. Le crack est fumé après avoir été chauffé.



Mécanisme d'action

Blocage de la recapture d'un certain nombre de neuromédiateurs, en particulier la dopamine.

Effets psychotropes

Effet excitant immédiat accompagné d'un sentiment de puissance intellectuelle et physique avec indifférence à la douleur et à la fatigue :

  • stimulant
  • euphorisant
  • sensation de « bien-être », facilitation relationnelle, hypervigilance = la fin de l'activité du produit se traduit par une anxiété incitant à utiliser à nouveau du produit
  • si dose importante = agitation psychomotrice intense.

cocaine2
La cocaïne (chlorhydrate de cocaïne) : degré de pureté entre 30 et 99 % au départ, alors qu'il est de moins de 15 % sur le marché illicite, coupé par sucre, anesthésique...

Le crack : cocaïne de base très pure, contenant environ 80% de cocaïne. Surtout fumé, soit pur, soit mélangé à du tabac ou du chanvre.

 

Lire la suite : La Cocaïne

Héroïne et Opiacéspavot1

 

Les opiacés regroupent les différents composés de l'opium, substance obtenue à partir du pavot (papaver somniferum) par incision de la capsule.

- Les Alcaloïdes isolés directement de l'opium : morphine et codéine,

- Les composés semi synthétiques développés à partir de ces alcaloïdes : héroïne et buprénorphine,

- Les opioïdes synthétiques (action de type morphinique) : méthadone et propoxyphène.

 

Mécanisme d'action

Agit en se fixant sur des récepteurs connus pour fixer des substances physiologiques spécifiques : les endorphines.

 

Effets recherchésheroine1

  • Euphorie immédiate, avec apaisement, sensation de « bien-être », d'extase. Suivi de somnolence, nausée, vertiges et d'un ralentissement du rythme cardiaque.
  • Anxiolytique puissant, antalgique

 

Quand l'usage se répète, la tolérance au produit s'installe et le plaisir intense des premières expérimentations diminue.

 heroine2La dépendance s'installe rapidement ; en quelques semaines, le consommateur ressent le besoin d'augmenter la quantité et la fréquence des prises.

L'héroïne se présente sous la forme d'une poudre ou de granulés à écraser. Elle peut-être injectée par voie intra - veineuse, mais aussi prisée « sniffée » ou fumée.
Elle est environ deux fois plus puissante que la morphine et traverse plus facilement la barrière hépato - encéphalique.

 

Lire la suite : Héroïne et Opiacés